Actu_28

Actualité Juive du 18 janvier 2018

Tribune collective MARIANNE 29 décembre 2017

Publication relative aux propos du président de la République sur la laïcité

https://www.marianne.net/debattons/tribunes/m-le-president-macron-la-laicite-n-est-ni-radicale-ni-une-menace-pour-la-france

Interview ATLANTICO 13 novembre 2017

A LIRE sur le site ATLANTICO mis en ligne le 13 novembre 2017

entretien avec Barbara Lefebvre autour du livre "Autopsie d'un déni d'antisémitisme"

 

http://www.atlantico.fr/decryptage/georges-bensoussan-derange-ideologues-mythologie-al-andalous-qui-postulent-que-islam-est-religion-tolerante-egard-autres-3223671.html

NOTRE LIVRE VIENT DE PARAÎTRE !

Le 2 novembre est sorti en librairie

AUTOPSIE D'UN DENI D'ANTISEMITISME - autour du procès fait à Georges Bensoussan (éditions L'Artilleur, 200 p.) 

Il regroupe un ensemble de textes analysant le procès, ce qui s'est joué avant, au cours et au delà de cette longue journée du 25 janvier 2017 devant la 17è chambre correctionnelle de Paris.

Vous y lirez également la plaidoirie de Maitre Michel Laval, avocat de G. Bensoussan ainsi que de longs extraits du jugement rendu par le TGI motivant en détail la relaxe prononcée.

Cliquez sur ce lien pour l'acheter via Amazon : https://www.amazon.fr/s/ref=a9_sc_1?rh=i%3Aaps%2Ck%3Aautopsie+d%27un+d%C3%A9ni+d%27antis%C3%A9mitisme&keywords=autopsie+d%27un+d%C3%A9ni+d%27antis%C3%A9mitisme&ie=UTF8&qid=1510224622

Les méthodes du "camp du Bien"

Ce vendredi matin 16 juin 2017 un mail a été adressé collectivement aux responsables de formation du Mémorial de la Shoah ainsi qu’au directeur de cette institution. Son auteur, Bernard Girard, est professeur d’histoire-géographie en Mayenne. Que dit ce message ? Qu’il est étonnant, et pour dire clairement les choses, franchement inadmissible, qu’après les propos ignobles qu’il aurait tenu à l’endroit des « enfants issus de l’immigration » (citations morcelées, extraites de leur contexte, et sur lesquelles la justice a tranché en sa faveur le 7 mars dernier), Georges Bensoussan puisse intervenir dans ces formations.
En matière de délation et d’appel à l’exclusion, car c’est de cela qu’il s’agit, Bernard Girard n’en est pas à son coup d’essai. L’an dernier déjà, il avait adressé une missive aux formateurs du Mémorial de la Shoah pour déplorer la présence de Georges Bensoussan. Cette fois il s’adresse aussi au directeur de l’institution. 
 M. Girard n’est pas seul. Il participe au Collectif Aggiornamento animé par sa collègue Laurence de Cock, professeur d’histoire-géographie en lycée. Un point qui a son importance quand on sait le rôle joué par cette dernière dans la campagne de calomnies qui vise Georges Bensoussan depuis maintenant près de deux ans, voire depuis la publication des Territoires perdus de la République. C’est en effet Laurence de Cock qui, dès le 12 octobre 2015, deux jours seulement après l’émission désormais connue de France Culture, lance sur son blog hébergé par Mediapart une pétition réclamant (déjà…) l’exclusion de Georges Bensoussan du Mémorial de la Shoah. Dans la foulée, la même, le lendemain, incite le sociologue Smaïn Laacher à réagir contre Georges Bensoussan. Cette même Laurence de Cock qui soutiendra en 2016 le « camp d’été décolonial ». La même enfin qui, ces jours derniers, à propos des femmes « interdites de séjour » dans le quartier La Chapelle- Pajol à Paris, évoquera une « panique identitaire ».
Tel est le visage du « camp du Bien » d’aujourd’hui, celui d’un appel à mettre au ban qui n’est pas sans rappeler le régime de Vichy quand on écrivait aux autorités pour obtenir l’exclusion d’un collègue ou l’arrestation d’un voisin.
Ces « vertueux » de notre temps reprennent toute honte bue ces méthodes. Ils estiment qu’aucune barrière éthique d’aucune sorte ne saurait jouer contre les « agents du mal » et les tenants de la « panique identitaire ». Comme dans le système totalitaire dont ils sont les héritiers, ils jugent que tout est permis contre ceux dont la liberté de jugement constitue à elle seule un frein au bonheur de l’humanité.
Sophie Desjardins pour l’association Voir et dire ce que l’on voit

En-tête

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte. Je suis un endroit ou vous pouvez raconter votre histoire et vos visiteurs peuvent savoir un peu plus sur vous.